Fournisseur officiel de loisirs

WWE Live : la bagarre, tout un art

par Antoine /  le 07/11/2016

Le 11 novembre 2016, Lyon c'est un peu l'Amérique grâce à une session catch survoltée en présence d'artistes du genre viril.

WWE Live - Stars du Catch

Oui, c'est du chiqué (ne le dîtes pas aux enfants) mais Dieu que c'est impressionnant. Il faut voir, les athlètes de la WWE (pour World Wrestling Entertainement), débarquer sur le ring. Le show est intense, à grand renfort de pyrotechnies insensées, d'invectives pas toujours subtiles, d'haranguage de foule bien ordonné. Une fois sur le ring, on frôle le grand guignolesque en le touchant à peine. Tout est orchestré avec une orfèvrerie dingue : de la première mandale jusqu'à la mise-au-tapis en passant par diverses destructions de mobilier et autres sauts par-dessus la troisième corde. Du grand spectacle. Coup de bol : l'équipée sauvage de la WWE vient poser ses valises gonflées de testostérone du côté de la Halle Tony Garnier ce vendredi 11 novembre.

Au programme de cette grand-messe de la fight : un combat pour le titre de champion universel (parce que le monde ne suffisait plus) entre Seth Rollins et Kevin Owens, la remise en jeu du titre de meilleure équipe, un body slam challenge, des one-to-one, des matchs par équipe, de la testostérone, des tablettes de chocolat, de la rivalité théâtrale, de la grandiloquence, des mandales et du pop-corn.