Fournisseur officiel de loisirs

Riddim Collision : 19 ans et toujours militant

par Antoine /  le 06/11/2017

Du 22 au 25 novembre 2017, les amateurs de musique mutante se donnent rendez-vous au festival Riddim Collision.

Riddim Collision 2017

L'entreprise est louable et cela fait un moment qu'elle dure. 19 années que le Riddim Collision, festival militant, défend des esthétiques musicales non-alignées et des groupes aux noms improbables. A en faire tomber les cheveux d'un disquaire qui aime les genres bien définis et l'ordre alphabétique. A des années-lumière des dit-mass festivals aux têtes d'affiche tapageuses, le Riddim fait la part belle aux styles sans frontière, où l'on peut naviguer sans ciller entre techno, dub, rap, reggae ou encore rock.

 

Preuve en est : l'édition 2017 débute le 23 novembre au beau studio d'enregistrement Mikrokosm avec une affiche mystérieuse baptisée Nuit Noire. Un concert intégralement joué dans l'obscurité totale. Le lendemain, c'est tournée des bars. Le Riddim investit les rades des Pentes de la Coix-Rousse (son terreau nourricier) en y injectant son goût pour les musiques déviantes. Où donc ? Les Capucins, le Groom, le Kraspek, Les Valseuses et le Trokson, haut-lieux des cultures underground. Le vendredi 25 novembre, le festival se délocalise à Feyzin et plus précisément à l'Epicerie Moderne avec le rock indie hautement fréquentable de La Colonie de Vacances (avec en première partie le beau rock garage de Partout Partout).

 

Le samedi 26 novembre sera le point d'orgue de cette édition 2017. Un événement très rap avec notamment la venue de deux des nouvelles épées du rap venu de Belgique, Caballero et Jean Jass. Pour compléter le tableau – entre autre - le rimeur sud-africain Spoek Mathambo et le DJ aux mains d'argent Groove Sparkz. On n’est pas couché avec toutes ces bêtises. Tant mieux.

 

Programmation complète et réservation sur le www.riddimcollision.org